ARCUEIL : Condamnation de la première adjointe

Publié le par Jean-Pierre Roux

Le Parisien du lundi 17 mai 2017 nous apprend que la première adjointe au maire de la mairie d’Arcueil, Mme Anne-Marie Gilger-Trigon, jugée pour « prise illégale d’intérêts », a été condamnée à 4 mois de prison avec sursis et 1000 € d’amende. Selon l’article de ce journal, il semblerait que cette dame ne fasse pas appel, qualifiant, toujours selon Le Parisien que sa peine était « plutôt faible pour ce type d’affaire ».

Les faits : Mme Gilger-Trigon, veuve d’un ancien maire communiste d’Arcueil, aurait bénéficié depuis 1990 suite à la mort de son mari, Marcel Trigon, d’un pavillon appartenant à la ville moyennant un loyer de 400 €. Le maire de l’époque était Mr Daniel Breuiller icône des verts à l’époque.

Cette histoire Younig Robet, militant d’Anticor d’Arcueil, l’avait dénoncée en 2013. Estimant que les faits étaient dignes de foi, je l’avais soutenu alors que j’étais responsable du Groupe Local Anticor du 94. Suite à notre demande d’audience à la mairie, Monsieur Christian Métairie adjoint au maire à l’époque et aujourd’hui maire d’Arcueil et VP du Conseil départemental du Val de Marne nous avait reçus. Malgré un dossier bien étayé présenté par Younig Robet, Monsieur Métairie nous avait fait savoir que notre histoire ne tenait pas debout. Aujourd’hui la justice en a décidé autrement. Question. Qu’en est-il de la responsabilité des dirigeants de la mairie d’hier et d’aujourd’hui ? Je vous laisse la réponse.

Jean-Pierre Roux

Commenter cet article