Le prolongement de la N406 sort des limbes

Publié le par Jean-Pierre Roux

Le prolongement de la N406 sort des limbes

Le 7 juin 2016 est à marquer d’une pierre blanche. Une convention a été signée entre les collectivités qui vont financer le prolongement de la N406 (voir article du 09 avril 2016 : « la nationale 406 - celle qui ne menait nulle part) jusqu’au port autonome de Bonneuil. Les poids lourds qui traversent la ville de Bonneuil-sur-Marne depuis plus de 15 ans pour rejoindre le port autonome ou en repartir, faute d’une liaison directe depuis l’A86, vont enfin libérer les habitants de la commune de cette bruyante noria.

Mais qu’ont donc fait l’ex-Conseil général du Val de Marne ainsi que la SADEV (Société d'aménagement et de développement des villes et du département du Val-de-Marne) en charge de l’aménagement du 94 pendant tout ce temps ? Car le port autonome de Bonneuil n’est pas n’importe quel port. C’est le deuxième port fluvial de la Région Ille de France !

Le journal Le Parisien du 08 juin dernier nous apprend que le prolongement de la N406 va booster l’économie du secteur. Si cette information est fondée, on se demande bien pourquoi le Conseil départemental a tant attendu malgré la pression des habitants qui ont signé moult pétitions sans résultat et le besoin impératif de développer notre économie pour lutter contre le chômage.

Mais que les habitants ne se réjouissent pas trop vite. Ils devront patienter encore jusqu’en 2018, année durant laquelle les travaux devraient débuter. Bon courage…

J’oubliais. Il faudra quand même penser à faire quelque chose pour les « habitants » d’un petit bidonville qui s’est implanté depuis bien longtemps près de la N406 à l’endroit même où une liaison entre la N19 et la N406 est prévue (elle est aujourd’hui perdue dans les broussailles).

Jean-Pierre Roux

16 juin 2016

LA NATIONALE 406 : CELLE QUI NE MENAIT NULLE PART

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article